jeudi 18 novembre 2010

Chocs thermiques et culturels

4 commentaires:

Quibé a dit…

Je dirais même plus des grands malades froid!

mathilde a dit…

Oui je suis assez d'accord, je n'arrive pas a comprendre comment ils tiennent le coup!

luria a dit…

Les championnes du tout débardeur-nombril dehors quand il fait à peine 10 degrés c'est quand même les p'tites anglaises. Mais je devine que le choc n'est pas que thermique entre bangkok et londres:)

mathilde a dit…

Oui elles sont etrangement assez a l'aise avec leur corps!